Aller directement au contenu
Continuez pour accéder aux résultats suggérés
    Si vous souhaitez nous contacter, veuillez noter que nous connaissons actuellement des temps d'attente plus longs que d'habitude en raison des restrictions de voyage. Merci.

    Hébergement responsable en France

    Vous pouvez consulter cet article en français et en anglais.

    Nous avons rédigé cet article pour aider les hôtes Airbnb à se familiariser avec les responsabilités inhérentes à l'accueil de voyageurs, et pour leur offrir une vue d'ensemble des différentes lois et réglementations ainsi que des bonnes pratiques qui peuvent les concerner. Vous êtes tenu de suivre nos directives, comme notre charte d'hébergement, et de vous assurer que vous respectez les lois et autres règles qui s'appliquent à vos circonstances spécifiques et à votre région telles que les normes anti-discrimination.

    Nous vous recommandons de faire vos propres recherches, car cet article n'est pas exhaustif et ne constitue pas un conseil juridique ou fiscal. De plus, cet article n'étant pas mis à jour en temps réel, veuillez vérifier chaque source et vous assurer que les informations fournies n'ont pas récemment changé.

    Table des matières

    Santé et propreté

    Dans le contexte de la crise sanitaire du COVID-19, la mise en place de mesures appropriées en matière de santé et de sécurité jouera un rôle crucial dans la reprise du secteur du tourisme. Des informations générales sur le protocole de nettoyage renforcé d'Airbnb sont disponibles sur la page dédiée aux informations générales sur l'hébergement de voyageurs.

    Principales recommandations en matière de nettoyage

    Partenariat local avec Ekoklean

    Pour aider les hôtes en France, Airbnb a conclu un partenariat avec Ekoklean, l'expert français du nettoyage durable. Cette collaboration avec Ekoklean contribuera à la mise en œuvre opérationnelle en France du protocole mondial d'hygiène et de propreté développé par Airbnb en partenariat avec d'éminents experts dans les domaines de l'hospitalité et de l'hygiène médicale.

    Depuis le mois de juillet, Airbnb et Ekoklean proposent une série d'outils et de prestations pour aider les hôtes français à proposer des services de nettoyage et d'assainissement professionnels :

    • Le programme « Ekoklean à la demande » : un nouveau service de nettoyage et d'assainissement réalisé par des équipes de professionnels du nettoyage, mis à la disposition des hôtes à travers toute la France.
    • Des kits de nettoyage et d'assainissement contenant des équipements de protection individuelle respectueux de l'environnement et des désinfectants médicalement approuvés.

    Pour en savoir plus, vous pouvez envoyer un e-mail à Ekoklean à l'adresse suivante : contact@ekokleanondemand.fr.

    Fiscalité nationale

    La fiscalité est un sujet complexe. Vos obligations fiscales peuvent varier en fonction de votre situation particulière. Nous vous recommandons donc d'effectuer des recherches à ce sujet ou de consulter un conseiller fiscal pour obtenir des renseignements plus précis.

    Les revenus que vous gagnez en tant qu'hôte sur Airbnb doivent être déclarés. Ils sont considérés comme un revenu imposable qui peut être assujetti à différents impôts comme l'impôt sur le revenu, l'impôt sur les sociétés et d'autres impôts. Vous pouvez contacter l'administration fiscale ou tout professionnel avisé, tel qu'un avocat fiscaliste ou un comptable agréé, pour plus d'informations.

    En 2017, l'administration fiscale française a publié un article pour vous aider à déterminer vos revenus imposables et déclarer les revenus issus des activités auxiliaires. Le Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts (BOFiP-Impôts) contient davantage d'informations sur vos obligations fiscales et vos obligations sociales. Le gouvernement français dispose d'une fiche récapitulative contenant davantage d'informations sur l'imposition des revenus issus de la location meublée pour les particuliers et pour les professionnels.

    Guide fiscal gratuit

    Pour mieux vous informer sur vos obligations fiscales en tant qu'hôte sur Airbnb, nous nous sommes associés à un cabinet d'experts-comptables indépendant pour vous fournir un guide gratuit (guide en français | guide en anglais) qui traite des informations fiscales générales concernant la France.

    Déclaration automatique des revenus des hôtes à l'administration fiscale française

    À compter de janvier 2020, les plates-formes en ligne exerçant des activités en France, comme Airbnb, seront légalement tenues de transmettre chaque année des données spécifiques à l'administration fiscale française. Ces données concernent l'identité des hôtes (y compris, pour les particuliers qui accueillent des voyageurs, leur nom, date de naissance et adresse), leur activité sur la plate-forme au cours de l'année civile précédente (y compris leur revenu brut et leur nombre de réservations) et les informations de leur mode de paiement (IBAN dans la plupart des cas). Cela s'applique à tous les hôtes (logements et expériences). Pour plus d'informations, consultez notre article sur la déclaration automatique des revenus aux autorités fiscales françaises (vous pouvez lire cet article en français et en anglais) ainsi que la page dédiée créée par notre partenaire Tacotax.

    Catégories d'impôts

    Vous devez déclarer les revenus provenant de la location de locaux meublés dans votre déclaration fiscale annuelle, dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (BIC). Vous devrez également payer la taxe d'habitation ou la taxe foncière, selon que vous êtes locataire ou propriétaire.

    Remarque : vous n'êtes pas automatiquement considéré comme un hôte professionnel si vous louez un logement meublé classé à des voyageurs.

    TVA

    Les locations meublées ne sont pas soumises à la TVA si vous n'incluez pas de services supplémentaires.

    Relevés de revenus annuels

    Nous enverrons un relevé des revenus annuels à tous les hôtes en janvier afin de les aider à comprendre leurs obligations sociales et fiscales. Vous pouvez consulter votre revenu brut à tout moment sur votre profil dans votre compte Airbnb.

    Déclaration de revenus micro BIC

    Que vous soyez ou non un professionnel de l'hébergement, vous pouvez opter pour le système micro BIC si vos revenus annuels ne dépassent pas une certaine limite :

    Logements meublés non classés

    Le régime micro BIC s'applique lorsque le montant de vos recettes de l'année précédente ou de l'avant-dernière année n'excède pas 70 000 € pour les locations de locaux d'habitation meublés. Vous bénéficiez d'un abattement forfaitaire de 50 %. Remplissez la déclaration n° 2042-C-PRO.

    Les hôtes non professionnels doivent indiquer le revenu total qu'ils ont perçu grâce aux locations à la ligne 5ND, 5OD ou 5PD.

    Les professionnels de l'hébergement qui louent des logements meublés doivent indiquer le revenu total perçu grâce aux locations aux lignes 5KP à 5MP.

    Logements meublés classés ou chambres d'hôtes

    Le seuil du régime micro BIC est porté à 170 000 € si votre logement est qualifié de chambre d'hôtes ou meublé de tourisme classé. Si vos revenus locatifs sont inférieurs à 170 000 € par an, vous pouvez bénéficier du régime micro BIC et vos recettes seront diminuées d'un abattement forfaitaire de 71 %.

    Locations partielles de résidences principales

    Les revenus que vous avez perçus en 2018 grâce à la location d'une partie de votre résidence principale sont exonérés si :

    • Le tarif de la location est fixé dans des limites raisonnables
    • Vos revenus locatifs ne dépassent pas 760 € par an

    Chambres d'hôtes professionnelles

    Vous exploitez une chambre d'hôtes professionnelle :

    • Vous pouvez relever du régime fiscal de la para-hôtellerie et non de celui de la location meublée.
    • Vous pouvez déclarer vos revenus sous d'autres régimes de déclaration, tels que le BIC, les bénéfices réels, les micro-entreprises ou les bénéfices agricoles.
    • Vous êtes redevable de la TVA et de la cotisation foncière des entreprises.

    L'administration fiscale et le gouvernement français peuvent fournir plus d'informations sur l'occupation des sols concernant les chambres d'hôtes professionnelles.

    Hôtes faisant appel à des sociétés civiles immobilières

    Certains hôtes utilisent des sociétés civiles immobilières (SCI) pour gérer leurs actifs immobiliers. Votre statut fiscal dépend de la structure de la SCI et de vos liens avec cette dernière.

    Taxe de séjour

    Depuis 2015, les plates-formes d'hébergement (dont Airbnb) sont autorisées à collecter la taxe de séjour sur les nuitées des hébergements touristiques non classés. Consultez le guide sur la taxe de séjour applicable en France pour plus d'informations. Renseignez-vous auprès de l'administration fiscale pour en savoir plus sur les taux et les calendriers de collecte dans chaque ville ou région.

    Depuis le 1er janvier 2019, les plates-formes sont tenues par la nouvelle législation de collecter et de reverser la taxe de séjour en France. Les méthodes de calcul pour déterminer le taux applicable ont également changé pour les meublés non classés. Si votre ville a mis en place la taxe de séjour au réel, Airbnb collecte le montant correct de la taxe de séjour en votre nom et la verse directement à votre ville.

    Exonérations

    Certains voyageurs peuvent être exonérés, notamment :

    • Les mineurs
    • Les personnes bénéficiant d'un hébergement d'urgence ou d'un relogement temporaire
    • Les personnes occupant des locaux dont le loyer est inférieur au montant déterminé par le conseil municipal
    • Les employés saisonniers de la ville ou de la région
    • Les voyageurs réservant des hébergements avec bail mobilité dans certaines villes
    • Les voyageurs réservant des séjours de longue durée qui dépassent 365 jours

    Important : dans les villes où Airbnb déploie l'inscription (Paris, Lyon, Bordeaux, Toulouse, Nantes, Lille, Nice, Strasbourg et Marseille pour commencer, à partir de 2021), les voyageurs qui ont réservé un logement avec bail mobilité sont automatiquement exonérés de la taxe de séjour. Le bail mobilité est un bail résidentiel et non touristique. Il n'est donc pas soumis à la perception de la taxe de séjour. Dans ces villes, les hôtes qui ont choisi la dispense pour bail mobilité dans le cadre du flux d'inscription obligatoire n'ont rien à faire. La taxe de séjour ne sera tout simplement pas appliquée aux logements concernés.

    Ailleurs en France, les voyageurs qui ont réservé sur Airbnb avec un bail mobilité se verront facturer la taxe de séjour. Ils pourront demander un remboursement à l'hôtel de ville de la municipalité dans laquelle ils ont séjourné. Les voyageurs devront fournir la preuve que le bail mobilité a été conclu, ainsi que la facture confirmant le paiement de la taxe de séjour.

    Partout en France, les voyageurs qui réservent des séjours de longue durée de plus de 365 jours sont également automatiquement exonérés du paiement de la taxe de séjour.

    Consultez notre article sur les exonérations de la taxe de séjour française pour plus d'informations.

    Données transmises aux autorités locales

    Depuis le 1er janvier 2019, les plates-formes qui collectent la taxe de séjour sont tenues de fournir aux villes les informations suivantes, en plus du montant versé pour chaque année civile :

    • Date de perception de la taxe
    • Adresse du logement
    • Nombre de voyageurs
    • Nombre de nuits
    • Prix par nuit (pour les logements non classés uniquement)
    • Montant total de la taxe collectée au cours de l'année
    • Numéro d'enregistrement, le cas échéant, inclus dans la description du logement (champ du permis)

    Affiliation à la sécurité sociale

    L'affiliation à la sécurité sociale est obligatoire pour les hôtes qui gagnent plus de 23 000 € par an. Rendez-vous sur le site de l'URSSAF pour en savoir plus et vous enregistrer.

    Haut de la page

    Réglementations et autorisations

    Il est important de vous assurer que vous avez le droit d'héberger des voyageurs dans votre logement. Par exemple, des contrats, des lois ou autres règlements locaux peuvent présenter certaines restrictions. Vous pouvez utiliser les informations générales de cet article comme point de départ pour connaître les réglementations et les autorisations relatives à l'accueil de voyageurs.

    Si vous avez des questions, n'hésitez pas à contacter les services municipaux ou à consulter les informations fournies par le site partenaire LegalPlace, qui facilite également la mise en relation avec des juristes spécialisés.

    Vous pouvez également consulter Airbnb Citizen pour prendre connaissance des dernières évolutions des politiques publiques qui concernent les hôtes.

    Meublé de tourisme

    Un meublé de tourisme est un logement résidentiel meublé que vous avez l'intention de louer pour de courtes durées aux voyageurs. Les meublés de tourisme sont réservés à l'usage exclusif des locataires non permanents.

    La catégorie des meublés de tourisme comprend :

    • Les maisons meublées (y compris les maisons de vacances)
    • Les villas
    • Les appartements
    • Les studios

    Une résidence principale ou une résidence secondaire entièrement louée peut être considérée comme un meublé de tourisme. Cependant, une chambre d'hôtes ou une chambre privée n'est pas considérée comme un meublé de tourisme et, à ce titre, n'est pas soumise à la même réglementation.

    La plupart des meublés de tourisme sont désignés comme « non classés », mais vous pouvez choisir de classer votre meublé de tourisme dans une catégorie existante. D'un point de vue fiscal, le classement de votre logement peut réduire vos revenus d'un taux forfaitaire de 71 %.

    Catégories d'hébergement

    En juin 2018, Airbnb et les autres membres de l'Union Nationale pour la Promotion de la Location de Vacances (UNPLV), ont pris une série d'engagements avec le gouvernement français en faveur d'un tourisme responsable et durable. Par conséquent, les hôtes doivent confirmer la catégorie du logement qu'ils mettent en location : résidence principale, résidence secondaire ou logement non résidentiel. Vous pouvez confirmer ces informations dans votre compte Airbnb dans la section Gérer mon logement.

    Résidences principales

    Votre résidence principale est le logement que vous occupez au moins 8 mois par an, sauf obligation professionnelle, raison de santé ou cas de force majeure. Vous pouvez la louer entièrement pour un maximum de 120 jours par an. Vous pouvez louer une chambre dans votre résidence principale sans limite de durée, soit 365 jours par an.

    Résidences secondaires

    Une résidence secondaire est un logement que vous occupez moins de 4 mois par an (y compris les pied-à-terre et les maisons de vacances). Vous pouvez la louer toute l'année à condition d'avoir déclaré votre activité de location à la municipalité. Certaines grandes villes peuvent en plus exiger que vous effectuiez un changement d'usage préalable (voir la sectionChangement d'usage dans cet article).

    Logements non résidentiels

    Les logements non résidentiels sont dédiés à l'hébergement touristique. Cette catégorie comprend les hôtels, les chambres d'hôtes ou les résidences de tourisme, par exemple.

    Les chambres d'hôtes sont des chambres meublées qu'un touriste peut louer moyennant paiement pour une nuit ou plus. L'hôte doit fournir des services (au minimum le linge de maison et le petit déjeuner).

    Exigences en matière d'enregistrement et de déclaration

    Généralement, vous n'avez pas à déclarer votre logement à la municipalité si :

    • Vous louez votre résidence principale pour une durée inférieure à 4 mois par an.
    • Vous louez une chambre dans votre résidence principale (sans limite de durée).

    Si vous louez votre résidence secondaire, vous devez envoyer une simple déclaration à votre municipalité.

    Obligation spécifique d'enregistrement dans certaines villes

    La loi pour une République numérique et la loi ELAN stipulent que certaines municipalités peuvent établir une procédure d'« enregistrement » pour toute personne proposant un meublé de tourisme (voir définition ci-dessus) à la location. Cette procédure est gratuite et ne prend que quelques minutes. Vous devez obtenir un numéro d'enregistrement sur le site web de votre mairie et l'indiquer sur votre annonce Airbnb.

    Vous devez enregistrer votre logement si :

    • Vous louez une résidence principale ou secondaire.
    • Vous êtes propriétaire ou locataire de ce logement.
    • Vous louez le logement entier (il n'est pas nécessaire d'enregistrer les chambres).

    Il n'est pas nécessaire d'enregistrer votre logement si :

    • Il s'agit d'une chambre simple de votre résidence principale.
    • Il s'agit d'un hébergement touristique dédié, y compris des chambres d'amis, des chambres d'hôtes, des hôtels et des résidences de tourisme.
    • Vous louez uniquement sous le régime du bail mobilité pour une durée minimum de 1 mois à un locataire justifiant, à la date de la prise d'effet du bail, être en formation professionnelle, en études supérieures, en contrat d'apprentissage, en stage, en engagement volontaire dans le cadre d'un service civique, ou en mission temporaire dans le cadre de son activité professionnelle.

    Consultez notre article pour plus d'informations sur le bail mobilité.

    Important : en 2021, la plate-forme Airbnb évolue pour aider les hôtes à mieux se conformer à ces réglementations dans les grandes villes. À partir des dates mentionnées ci-dessous, seuls les logements entiers disposant d'un numéro d'enregistrement pourront être réservés sur Airbnb pour de courtes périodes dans ces villes. Les logements sans numéro d'enregistrement ne pourront plus être proposés que pour des locations avec contrat « bail mobilité » ou pour des séjours longue durée (période de 365 jours minimum).

    Vous pouvez cliquer sur le lien de la ville pour accéder directement à son site web dédié et enregistrer votre logement afin de recevoir un numéro d'enregistrement.

    VilleDate
    Paris30 juin 2021
    Bordeaux31 juillet 2021
    Lyon31 août 2021
    Toulouse
    Nice

    Marseille
    Strasbourg
    Lille
    Nantes

    Novembre 2021

    Données transmises aux autorités locales

    Depuis le 1er décembre 2019, la loi ELAN exige des plates-formes de location de courte durée opérant en France qu'elles fournissent aux municipalités ayant mis en place une procédure d'« enregistrement » des informations sur les hébergements (ou meublés de tourisme) publiés sur Airbnb. À la demande de ces municipalités (une fois par an maximum), nous fournirons les informations suivantes :

    • L'adresse du logement
    • Le numéro d'enregistrement, s'il est publié sur l'annonce
    • Le nombre de nuits passées dans le logement au cours de l'année civile en cours et, éventuellement, au cours de l'année civile précédente
    • Le nom de l'hôte
    • Catégorie de logement, c'est-à-dire s'il s'agit d'une résidence principale ou non

    Les municipalités peuvent envoyer leur demande d'informations à Airbnb Ireland UC à l'adresse suivante : territoires@airbnb.com.

    Changement d'usage

    Dans certaines villes et certains quartiers, une autorisation est nécessaire pour utiliser votre résidence secondaire comme location touristique. Vous pouvez obtenir une autorisation de changement d'usage auprès de votre mairie.

    Règles s'appliquant aux hôtes à Paris

    Obligation d'enregistrement à Paris

    En octobre 2017, la Mairie de Paris a mis en place une procédure d'enregistrement pour les meublés de tourisme (résidences principales ou secondaires) loués pour de courtes durées. Les hôtes parisiens doivent généralement obtenir un numéro d'enregistrement auprès de la Mairie de Paris et l'indiquer sur leur annonce avant de pouvoir accueillir des voyageurs.

    Cette exigence en matière d'enregistrement ne s'applique pas aux :

    • Chambres individuelles dans votre résidence principale (également appelées chambres privées)
    • Locations sous le régime du bail mobilité uniquement, pour un minimum d'un mois
    • Logements non résidentiels

    En partenariat avec LegalPlace, nous mettons à disposition des hôtes de locations sous le régime du bail mobilité des modèles de contrat de location.

    Pour en savoir plus sur les exigences en matière d'enregistrement dans la ville, consultez notre article sur l'enregistrement à Paris.

    Comment enregistrer votre logement Airbnb à Paris

    Suivez ces 6 étapes pour obtenir votre numéro d'enregistrement :

    1. Rendez-vous sur le site de la Mairie de Paris.
    2. Créez un compte et renseignez vos informations (vous recevrez ensuite immédiatement un accusé de réception avec un numéro d'enregistrement unique à 13 chiffres).
    3. Rendez-vous sur la page de votre compte d'hôte Airbnb.
    4. Cliquez sur Gérer mon annonce > Enregistrement.
    5. Saisissez le numéro que vous avez reçu par e-mail dans le champ Numéro d'enregistrement.
    6. Cliquez sur Enregistrer.

    Consultez la FAQ de la Mairie de Paris, contactez la Direction du Logement et de l'Habitat par e-mail ou au 39 75 (depuis la France) si vous avez d'autres questions. Vous pouvez également consulter le site web LegalPlace, qui facilite la mise en relation avec des juristes spécialisés.

    La plate-forme Airbnb évolue pour aider davantage les hôtes à se conformer à ces réglementations à Paris.

    À compter du 30 mars 2021, les nouvelles annonces de logement entier disponibles pour des locations de courte durée devront afficher un numéro d'enregistrement.

    À compter du 30 juin 2021, les annonces de logement entier déjà publiées qui n'affichent pas de numéro d'enregistrement ne seront plus éligibles aux locations de courte durée. Toutefois, ils resteront disponibles uniquement pour des locations avec contrat bail mobilité ou pour des séjours de longue durée (période de 365 jours minimum).

    Changement d'usage et compensation à Paris

    En plus des autres règles et exceptions qui s'appliquent au changement d'usage, la Mairie de Paris exige l'achat d'une surface équivalente d'un local commercial que vous devrez transformer en local d'habitation. Cette règle est appelée « compensation ». Les compensations peuvent varier d'un arrondissement à l'autre.

    Rapprochez-vous de la Mairie de Paris ou contactez la Direction du Logement et de l'Habitat pour effectuer la procédure de changement d'usage. Vous pouvez également consulter le règlement municipal relatif aux changements d'usage pour plus d'informations.

    Changement de destination à Paris

    Si vous prévoyez d'accueillir des voyageurs tout au long de l'année, vous devrez procéder au changement de destination de votre logement en déposant une demande d'autorisation d'urbanisme auprès de la Mairie. Le changement de destination convertit les locaux résidentiels ou non résidentiels, tels que les magasins et les bureaux, en meublés touristiques, qui appartiennent à la destination « hébergement hôtelier ».

    Le site web de la Mairie de Paris fournit plus d'informations sur le changement de destination à Paris. Vous pouvez également envoyer un e-mail à la Direction du Logement et de l'Habitat si vous avez d'autres questions.

    Limites du nombre de nuits en France

    À compter du 1er janvier 2021, dans les villes répertoriées ci-dessous, les résidences principales ne pourront être louées en totalité que pour un maximum de 120 nuits par année civile (du 1er janvier au 31 décembre). Ces limites automatiques s'appliquent uniquement aux résidences principales entièrement louées, et non à la location de chambres individuelles, dans les villes suivantes :

      Cette liste de villes a été établie en concertation avec l'UNPLV, l'Union Nationale pour la Promotion de la Location de Vacances (dont Airbnb est membre) et l'administration française.

      Contactez votre ville ou consultez son site web pour en savoir plus.

      Voici quelques exceptions possibles qui pourraient donner droit à une dispense pour votre résidence principale :

      • Vous n'avez pas occupé votre domicile pendant plus de 4 mois cette année pour des raisons de santé, professionnelles ou un cas de force majeure.
      • Vous le louez uniquement sous le régime du « bail mobilité » (un mois minimum).

      Si c'est le cas, vous devez remplir un formulaire de dispense (anglais | français).

      Si la dispense ne s'applique plus à votre annonce, veuillez contacter terms@airbnb.com pour la supprimer.

      En partenariat avec LegalPlace, nous mettons à disposition des hôtes proposant des locations sous le régime du bail mobilité des modèles de contrat de location.

      Vous pouvez remplir un formulaire de demande de dispense de limite du nombre de nuits si votre résidence principale est concernée par l'une des dispenses énumérées.

      Auto-identification des professionnels de l'hébergement

      Vous pouvez vous identifier comme professionnel sur Airbnb si vous êtes un professionnel de l'hébergement. Les règles européennes et le Code de la consommation plus particulièrement prévoient que les professionnels fournissent des informations sur leur entreprise avant que des voyageurs n'effectuent une réservation, afin que ces derniers disposent d'informations claires et transparentes.

      Afin d'aider les entreprises de l'UE à respecter ces obligations légales, nous avons ajouté la possibilité d'ajouter et de modifier les informations concernant votre entreprise dans la section Coordonnées de votre entreprise de vos Paramètres de compte. Une fois que vous aurez fourni les coordonnées de votre entreprise, elles seront automatiquement affichées sur toutes vos annonces existantes et à venir.

      Il vous appartient donc de déterminer si votre activité sur Airbnb est de nature professionnelle ou non. En cas de doute, nous vous invitons à solliciter un avis juridique indépendant. Les professionnels de l'hébergement peuvent également avoir des obligations fiscales et publiques différentes de celles des hôtes individuels.

      Copropriété

      En principe, le règlement de copropriété ne peut interdire les locations de courte durée que si l'immeuble est destiné exclusivement à des logements d'un standing particulièrement élevé ou à un usage mixte professionnel-résidentiel, à l'exclusion de toute destination commerciale.

      Si vous êtes propriétaire de votre logement, contactez votre syndic de copropriété ou votre association de propriétaires pour vous assurer que vous pouvez louer votre logement à des voyageurs.

      Sous-location

      Si vous êtes locataire de votre logement, nous vous recommandons de relire votre contrat de location et de consulter votre propriétaire. Vous devez généralement obtenir l'approbation de votre propriétaire et vous conformer à certaines conditions pour sous-louer en tant que locataire. Vous pouvez envisager d'ajouter une annexe à votre contrat qui traite des préoccupations, des responsabilités et des engagements de toutes les parties.

      En partenariat avec LegalPlace, nous mettons à votre disposition des modèles de contrat de location.

      Restrictions spécifiques aux logements subventionnés

      Les logements subventionnés sont en général soumis à des réglementations qui interdisent la sous-location sans autorisation. Si vous vivez dans un logement subventionné et souhaitez devenir hôte, consultez l'autorité dont dépend votre logement ou votre syndic de copropriété.

      Habitation à loyer modéré

      Si votre logement relève de la catégorie des logements sociaux de type HLM, il vous est interdit de sous-louer entièrement votre logement. Les personnes vivant dans des habitations de type HLM ne peuvent sous-louer qu'une partie de leur logement sous des conditions spécifiques.

      Encadrement des loyers

      Si vous habitez un logement dans une municipalité qui a introduit un plafonnement des loyers, certaines règles vous concernant peuvent s'appliquer. Contactez votre mairie pour poser vos questions sur ce sujet.

      Colocataires

      Aidez vos colocataires à comprendre ce qu'implique l'accueil de voyageurs dans votre logement. Vous pouvez envisager de conclure un accord formel avec ces derniers afin de définir les modalités de l'accueil des voyageurs. Cet accord peut notamment inclure des informations comme la fréquence d'accueil, le règlement intérieur, ainsi que la répartition des revenus, et plus encore.

      Législation de l'UE en matière de protection des consommateurs

      Conformément à la législation de l'UE en matière de protection des consommateurs, lorsque vous proposez des biens ou des services en ligne, vous devez fournir des informations spécifiques à vos clients. L'activité d'hôte sur Airbnb est considérée comme un service. Nous disposons d'informations et d'outils pour vous aider à décider si vous devez ou non vous identifier en tant qu'hôte professionnel, et à mieux comprendre vos responsabilités en matière de protection des consommateurs au sein de l'UE.

      Utilisation abusive

      Nous prendrons les mesures appropriées si une utilisation abusive potentielle nous est signalée. Nous avons des consignes pour aider les autorités locales à signaler une utilisation abusive d'un logement.

      Haut de la page

      Sécurité

      Nous attachons beaucoup d'importance à la sécurité des hôtes et de leurs voyageurs. Vous pouvez rassurer vos voyageurs en leur fournissant des conseils simples, comme les instructions à suivre en cas d'urgence et en les informant des différents dangers potentiels.

      Numéros d'urgence

      Indiquez les numéros de téléphone suivants :

      • Numéros d'urgence locaux
      • Numéro de l'hôpital le plus proche
      • Votre numéro
      • Numéro d'une autre personne à contacter (au cas où les voyageurs ne pourraient pas vous joindre)

      Pensez également à vous assurer que les voyageurs connaissent le meilleur moyen de vous contacter en cas d'urgence. Une solution sûre est de communiquer avec eux en utilisant la messagerie Airbnb.

      Numéros d'urgence importants pour la France :

      • SAMU : 15
      • Police : 17
      • Pompiers : 18
      • Numéro d'urgence européen : 112

      Matériel médical

      Procurez-vous une trousse de premiers secours et indiquez à vos voyageurs où elle se trouve. Vérifiez-la régulièrement afin de la réapprovisionner si nécessaire. La protection civile de Paris peut vous aider à savoir ce que vous devez mettre dans une trousse de premiers secours.

      Prévention des incendies

      Chaque résidence en France, y compris les appartements et les maisons, doit être équipée de détecteurs de fumée aux normes. Le site web du ministère de l'Intérieur fournit desinformations détaillées sur les systèmes de sécurité incendie.

      Assurez-vous que votre résidence respecte les directives de sécurité de votre quartier ou de votre ville. Veillez à avoir un extincteur en état de marche à disposition. Vérifiez-le régulièrement pour vous assurer qu'il fonctionne bien.

      Issues de secours

      Indiquez clairement les issues de secours en cas d'incendie. Fournissez un plan d'évacuation pour permettre aux voyageurs de se repérer facilement.

      Prévention des risques

      Voici quelques conseils pour prévenir les dangers potentiels :

      • Inspectez votre logement pour identifier les endroits où les voyageurs pourraient trébucher ou tomber.
      • Faites le nécessaire pour éliminer les dangers identifiés ou signalez-les clairement.
      • Réparez les fils dénudés.
      • Assurez-vous que vos escaliers sont sûrs et équipés de rampes.
      • Enlevez ou placez dans un lieu sûr tout objet potentiellement dangereux pour vos voyageurs.

      Sécurité des enfants

      Certains voyageurs sont accompagnés de jeunes enfants et doivent savoir si votre logement peut leur convenir. Vous pouvez utiliser la section Remarques supplémentaires des Détails de l'annonce dans votre compte Airbnb pour indiquer les dangers potentiels ou signaler que votre logement n'est pas adapté aux enfants et aux bébés.

      Logement décent

      Votre logement doit être conforme à certaines normes pour pouvoir être considéré comme un logement décent. Il doit être bien ventilé et le régulateur de température doit être clairement indiqué et en état de marche. Assurez-vous que vos voyageurs savent comment faire fonctionner le chauffage ou la cheminée en toute sécurité.

      Capacité d'accueil

      Définissez un nombre maximal d'occupants à des fins de sécurité. Vos autorités locales ont peut-être émis des recommandations en la matière.

      Haut de la page

      Courtoisie

      En tant qu'hôte responsable, il vous appartient d'aider vos voyageurs à connaître la meilleure manière d'échanger avec votre communauté. Lorsque vous indiquez les règles et coutumes locales à vos voyageurs, vous contribuez à ce que chacun puisse vivre une expérience formidable.

      Règles de l'immeuble

      Si votre immeuble dispose d'espaces communs ou d'équipements partagés, informez les voyageurs sur les règles à respecter dans ces endroits.

      Règlement intérieur

      Vous pouvez inclure votre règlement intérieur dans la section Remarques supplémentaires des Détails de l'annonce de votre compte Airbnb. Les voyageurs apprécient généralement de savoir à l'avance quelles sont vos attentes.

      Voisins

      Il est en principe préférable d'informer vos voisins que vous prévoyez d'accueillir des voyageurs. Cela leur permet de vous dire s'ils ont des préoccupations ou des questions à ce sujet.

      Si vos voisins subissent des nuisances liées à l'hébergement occasionnel de voyageurs Airbnb, ils peuvent déposer une plainte.

      Bruit

      Les voyageurs réservent sur Airbnb pour de nombreuses raisons, notamment pour passer des vacances ou célébrer des événements. Pour le confort de tous, informez le plus tôt possible vos voyageurs de l'impact des nuisances sonores sur le voisinage.

      Si vous avez des inquiétudes concernant les nuisances pour votre voisinage, il existe différentes façons de limiter le bruit excessif :

      • Mettre en place une règle interdisant de faire du bruit à certaines heures.
      • Ne pas autoriser les animaux de compagnie.
      • Indiquer que votre logement n'est pas adapté aux enfants ni aux bébés.
      • Interdire les fêtes et les voyageurs supplémentaires non déclarés.

      Le Code de la santé publique français sanctionne l'émission de bruits susceptibles de porter atteinte à la santé ou à la tranquillité du voisinage en raison de leur durée, de leur intensité ou de leur caractère répétitif.

      L'administration française définit clairement les types de nuisances sonores répréhensibles et la responsabilité du propriétaire du logement quant à l'application des réglementations en matière de nuisances sonores. La ville de Paris impose également une réglementation spécifique pour lutter contre le bruit.

      Stationnement

      Communiquez les règles de stationnement concernant votre immeuble et votre quartier à vos voyageurs. Exemples de règles de stationnement possibles :

      • Stationnement uniquement autorisé sur une place réservée.
      • Stationnement interdit du côté gauche de la rue les mardis et jeudis en raison du passage des services de nettoyage.
      • Stationnement autorisé dans la rue uniquement entre 19 h 00 et 7 h 00.

      Animaux de compagnie

      Vérifiez tout d'abord les règles relatives à votre bail ou à votre immeuble pour vous assurer qu'il n'existe pas de restriction concernant les animaux de compagnie. Si vous autorisez les animaux de compagnie, pensez à informer les voyageurs sur les endroits où ils peuvent les promener et se débarrasser des déjections. Prévoyez un plan B, comme le numéro d'un chenil à proximité, au cas où l'animal de votre voyageur dérangerait les voisins.

      Confidentialité

      Respectez toujours la vie privée de vos voyageurs. Nos règles sur les systèmes de surveillance indiquent clairement ce que nous attendons des hôtes, mais certains territoires appliquent des lois et des règlements supplémentaires dont vous devez tenir compte.

      Tabac

      Si votre logement est non-fumeur, nous vous suggérons de le rappeler à vos voyageurs par quelques affiches. S'il est fumeur, veillez à ce qu'il y ait des cendriers dans les endroits prévus.

      Haut de la page

      Assurances

      Rapprochez-vous de votre agent ou compagnie d'assurance afin de définir le type d'obligations, de restrictions et de protections nécessaires pour votre situation particulière.

      Garantie Hôte et Assurance hôte

      La Garantie Hôte d'Airbnb et l'Assurance hôte d'Airbnb vous permettent de bénéficier d'une assurance responsabilité civile et d'une couverture de base pour certains dommages. Cependant, elles ne remplacent ni une assurance habitation (locataire ou propriétaire), ni une assurance responsabilité civile adaptée. Vous devrez peut-être également vous conformer à d'autres exigences en matière d'assurance.

      Nous encourageons vivement tous les hôtes à bien lire et comprendre les conditions de leur police d'assurance. Toutes les assurances ne couvrent pas les dommages ou pertes de biens causés par un voyageur qui loue votre logement.

      La Garantie Hôte couvre jusqu'à 800 000 € de dommages. Les paiements sont soumis à certaines conditions, limitations et exclusions.

      La Garantie Hôte ne couvre pas :

      • Espèces et titres
      • Animaux de compagnie
      • Responsabilité personnelle
      • Parties communes ou partagées
      • Usure normale

      Certains types de biens, tels que les bijoux, les objets de collection et les œuvres d'art, ont une couverture plus limitée. Pensez à déposer vos objets de valeur en lieu sûr ou à les retirer de votre logement avant d'accueillir des voyageurs. Vous pouvez également souscrire une assurance séparée pour couvrir tous les objets de valeur que vous avez l'intention de conserver dans votre logement.

      Couverture de base

      L'assurance d'un meublé de tourisme pour la location saisonnière est facultative pour les locataires comme les propriétaires. Cependant, nous vous invitons à étudier votre assurance habitation avec votre compagnie d'assurance pour vérifier que vous êtes suffisamment couvert pour accueillir des voyageurs. Assurez-vous de disposer d'une assurance responsabilité civile et d'une protection des biens adaptées.

      Haut de la page

      Airbnb Luxe

      Pour les logements Airbnb Luxe situés en France, LRNL B.V. (filiale enregistrée auprès de la Chambre de commerce néerlandaise sous le numéro 856018570 [RSIN]) est titulaire d'une licence numéro CPI 7501 2019 000 039 392 délivrée par la Chambre de commerce française (la CCI de Paris Île-de-France) le 11 février 2019, lui permettant d'exercer ses activités de gestion immobilière et de tourisme en France.

      LRNL B.V. a souscrit une garantie financière de 100 000 € pour ses activités de gestion immobilière et de 300 000 € pour ses activités en matière de tourisme, toutes deux émises par Atradius Crédito y Caución S.A. de Seguros y Reaseguros, 159 rue Anatole France, CS50118, 92596 Levallois-Perret Cedex, France. LRNL B.V. est également couverte par une assurance responsabilité civile émise par Probitas 1492 Services Limited, 3 More London Riverside, SE1 2AQ Londres, Royaume-Uni.

      LRNL B.V. ne détient pas de fonds ni de titres autres que ceux représentant ses commissions pour l'exercice d'activités immobilières et de tourisme.

      Haut de la page

      Autres informations sur l'accueil de voyageurs

      Consultez nos FAQ sur l'accueil de voyageurs pour en savoir plus sur l'activité d'hôte sur Airbnb.

      Haut de la page

      Veuillez noter qu'Airbnb n'a aucun contrôle sur la façon dont se conduisent les hôtes et décline toute responsabilité à cet égard. Les hôtes qui dérogent à leurs responsabilités s'exposent à la suspension de leur activité ou à leur retrait du site web d'Airbnb. Airbnb n'est pas responsable de la fiabilité ni de l'exactitude des informations contenues sur les pages des sites tiers accessibles par des liens (y compris les pages contenant des informations en matière de législation et de réglementation).

      Avez-vous reçu l'aide dont vous aviez besoin ?