Continuez pour accéder aux résultats suggérés

    Un voyage de 1 300 km pour un traitement médical décisif

    Un homme raconte le rôle d'Open Homes pour l'aider à participer à des essais cliniques sur le cancer loin de chez lui.
    Par Airbnb, le 12 nov. 2019
    Temps de lecture : 4 min.
    Date de dernière mise à jour : 7 déc. 2020

    Points à retenir

    • Airbnb s'est associé à la Cancer Support Community pour offrir des logements temporaires aux personnes qui voyagent pour un traitement contre le cancer.

    • Un homme du Missouri a pu séjourner au Texas gratuitement pour recevoir un traitement dans le cadre d'un essai clinique.

    • On lui avait annoncé 9 mois à vivre en 2011. Depuis son traitement, son cancer a disparu.

    Open Homes devient Airbnb.org

    Le programme Open Homes d'Airbnb est maintenant Airbnb.org, une toute nouvelle association à but non lucratif de type 501(c)(3). Merci d'avoir créé la communauté Open Homes à nos côtés. Nous avons hâte de vous retrouver pour la suite de l'aventure.

    « Je n'étais pas censé survivre il y a 5 ou 6 ans », raconte Bill Holder, un ingénieur à la retraite d'Ozark Mountains, dans le Missouri. « Là où je vis, les téléphones portables ne captent pas et le premier supermarché est à 65 km. Il n'y a aucun hôpital dans les environs. »

    En 2011, au cours d'une nuit jusque là comme les autres, Bill Holder, 72 ans, faisait une découverte dans le miroir de sa salle de bains : il avait une tumeur de la taille d'une balle de golf sur le cou. Le lendemain matin, il se rendait chez le médecin. Après avoir été orienté vers plusieurs autres docteurs, le diagnostic tombait : Bill était atteint d'une leucémie à haut risque et il lui restait moins de 9 mois à vivre.

    « Ils ont fait des tests et 80 % de ma moelle osseuse était cancéreuse », raconte Bill. « J'avais tellement de carcinomes dans les os que je ne produisais plus de globules rouges. On m'a dit qu'il ne me resterait plus longtemps à vivre. »

    Rechercher un traitement

    Deux ans plus tard, un groupe de médecins du réputé MD Anderson Cancer Center de Houston, au Texas, a commencé des essais cliniques pour tester un nouveau médicament contre le cancer. S'il se révélait efficace, il pourrait traiter précisément le type de cancer qui compromettait alors la capacité de Bill à se mouvoir librement. Pour participer, il devrait toutefois parcourir 1 300 km et trouver un logement pendant la durée du traitement. Il faudrait également financer d'autres voyages à Houston pour les rendez-vous de suivi.

    Une occasion unique de vivre des années de plus s'était présentée, mais les coûts étaient bien trop importants.

    Surmonter les obstacles économiques

    « J'ai passé la majeure partie de ma vie à travailler dans la fonction publique et aujourd'hui, ma femme et moi vivons de la sécurité sociale », déclare M. Holder, qui a été maire, conseiller municipal et membre du conseil scolaire de sa collectivité. « Louer un logement à Houston était un obstacle économique majeur, mais je n'ai pas voulu abandonner. »

    Bill a continué à se battre. Il a mis toute son énergie dans la recherche d'autres possibilités qui lui permettraient d'avancer. « Je suis tombé sur un article qui disait qu'Airbnb avait créé une aide de 1,2 million de $ US pour les patients atteints de cancer », dit-il.

    Cette année-là, Airbnb avait débloqué un soutien à la Cancer Support Community et la Bone Marrow & Cancer Foundation. Grâce à la Cancer Support Community, Bill a pu « obtenir rapidement une autorisation des médecins, remplir les formulaires, faire une demande et recevoir une allocation pour le logement. Ça m'a vraiment sauvé la vie. »

    Un logement chaleureux pour se reposer loin de chez soi

    Grâce au soutien financier de la Cancer Support Community, Bill a pu faire ses bagages et parcourir 12 heures de voiture jusqu'à Houston, accompagné de son chien. Il s'est installé dans un appartement, situé dans un gratte-ciel à quelques pas de l'hôpital.

    C'est là qu'il a enfin pu souffler.

    « C'était un bel appartement sur Airbnb avec vue sur le zoo, le terrain de golf et un parc », raconte Bill. « La proximité de l'hôpital a été un avantage immense. » Il pouvait se détendre entre les rendez-vous au lieu de passer son temps en voiture, entre la clinique et une chambre de motel. « Le plus beau, c'est qu'au 7e étage de l'immeuble, il y avait un appareil hydromassant. On pouvait régler l'eau chaude pour masser tout son corps. »

    « Quand on traverse une période difficile, il n'y a rien de plus réconfortant qu'un logement sûr et confortable » confie Kevin, qui a accueilli Bill à Houston. « Je suis hôte pour aider les gens grâce à mon logement. »

    Retrouver un sentiment de normalité

    Un an après avoir reçu le traitement, Holder est retourné à Houston pour des examens de routine avec son équipe de médecins. En octobre 2019, il fut plus que comblé d'apprendre que son test de moelle osseuse ne présentait plus aucune trace de cancer. Motivé par cette nouvelle, il est rentré chez lui dans le Missouri, où il aime passer du temps au lac avec sa femme et sa fille, qui leur rend visite régulièrement du Colorado.

    « Quand on a l'âge que j'ai, on peut aider beaucoup de gens en participant à des essais sur le cancer », explique Bill. « Même s'ils ne sont pas concluants, tout le monde y gagne. Les médecins peuvent ainsi au moins écarter la solution testée.

    « Je suis extrêmement reconnaissant au programme Open Homes qui m'a permis de participer à ces essais », témoigne-t-il. « Je dois beaucoup à la médecine et à la recherche. À l'avenir, cela va permettre de résoudre de nombreux problèmes pour beaucoup de gens concernant les essais cliniques pour la recherche contre le cancer. »

    Rejoignez une communauté en pleine croissance qui met le partage à l'honneur en période difficile.

    Les informations contenues dans cet article peuvent avoir changé depuis leur publication.

    Points à retenir

    • Airbnb s'est associé à la Cancer Support Community pour offrir des logements temporaires aux personnes qui voyagent pour un traitement contre le cancer.

    • Un homme du Missouri a pu séjourner au Texas gratuitement pour recevoir un traitement dans le cadre d'un essai clinique.

    • On lui avait annoncé 9 mois à vivre en 2011. Depuis son traitement, son cancer a disparu.

    Airbnb
    12 nov. 2019
    Avez-vous trouvé ces informations utiles ?